Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : La chevelure de berenice
  • La chevelure de berenice
  • : Bérénice, 3 ans et demi, l' annonce de la leucémie, 4 ans la leucémie est chimiorésistante, 5 ans la greffe comme moyen thérapeutique d irradiquer la maladie est un échec..... Et pourtant ....
  • Contact

Recherche

26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 17:23

" Ce que la chenille appelle la mort, le papillon l' appelle la renaissance " ...

Merci Séverine de me rappeler cette si jolie phrase qui prend tout son sens en nos coeurs et têtes aujourd'hui.

Bérénice s' est envolée tel un papillon .. baignée de cette lumière du soleil ......entourée par les siens, si fidèles.

A nous maintenant , encore simples chenilles , de continuer à se battre et à vivre...
Je dis Vivre, je ne veux pas Survivre, mais que la route peut me paraître bien longue et infinie lorsque je me rends compte de cette absence.....

Bérénice, tu nous as montré ce que c'est que l' amour, la fidélité, la force, la résistance , l' espoir, ... Il y en aurait tant d' autres mots à ajouter ; en fait, un seul suffit ........ LA SAGESSE ...

Si nous pouvions tous garder cela très près de nous dans les moments difficiles de nos vies qui se croisent, s' entrecroisent, se suivent, se poursuivent, ..... si toi petite bonne femme que tu étais du haut de tes 5 ans, si à toi seule tu pouvais faire passer ce message d' amour et de vie.... ce serait un peu ta récompense ( ??!! ) ... et surtout un  peu d'  apaisement dans mes souffrances....  
En fait , je crois que c'est réussi. Au terme de journées comme celle de samedi, de mardi, des messages que l' on a reçu et recevons encore, ..... on peut le penser, Vraiment..... Je voudrais tant que cela dure... Une façon de te faire vivre à jamais ........





Le ciel est à moi

by Marie-Élaine Thibert

J'étais sans vie et sans voix
Sans espérance et sans joie
Presque rendu au bout de mon temps
Mais, voici que ce sont ouverts
Les grands bras de la lumière
Et voilà que je pars vers l'univers

Je pars, je pars
Je monte, je monte
Je vole
Le ciel est à moi
Je parle aux étoiles
Je plane de soleil en soleil
Je vole, je vole,
Je brille, je brille,
Je vis
Le ciel est à moi
L'infini est bleu
Bleu et doux et bon et merveilleux!

J'étais sans vie et sans voix
L'âme pleine de "pourquoi"
Perdu dans les silences et dans le mots
Quelle est la raison des choses
Des galaxies et des roses?
On le sait quand on sait
Que tout est beau

Je pars, je pars
Je monte, je monte
Je vole
Le ciel est à moi
Je parle aux étoiles
Je plane de soleil en soleil
Je vole, je vole,
Je brille, je brille,
Je vis
Le ciel est à moi
L'infini est bleu
Bleu et doux et bon et merveilleux!

J'étais sans vie et sans voix
Sans espérance et sans joie
Presque rendu au bout de mon temps
Mais, voici que ce sont ouverts
Les grands bras de la lumière
Et voilà que je pars vers l'univers!





Partager cet article

Repost 0
Published by Raquel like Welch
commenter cet article

commentaires

Rose-Marie 09/10/2008 23:33

BonjourComme vous j'ai perdu mon fils Gaël de cette saleté de leucémie il y aura 5 ans le 21 octobre et je comprends tous les douloureux moments par lesquels vous êtes passés. Ces enfants nous auront donné de sacrées leçons de vie et de courage. Je souhaite que vous trouviez un peu de paix auprès des vôtres, leur amour et celui de Bérénice vous aideront à avancer.Courage et douces pensées pour votre si joli petit ange.Affectueusement.

Violaine 28/05/2008 14:57

Je pense très fort à vous, à votre courage, et à Bérénice dont je parle beaucoup autour de moi en la citant comme un exemple de courage qui m'a profondément touchée.

marie, maman de remi 28/05/2008 13:24

Isabelle,Cette chanson est magnifique, je ne la connaissait pas.Je voulais te dire que jamais, jamais je n'oublierai Bérénice. Ce sont ces petites princesses et princes de sagesse et d'amour qui nous font comprendre que la vie est un cadeau et qu'on doit en profiter chaque jour en se disant qu'on a vraiment de la chance d'être là, jour après jour, savourons cette vie à sa juste valeur.Je t'embrasse.Marie

severine dupont laly 27/05/2008 18:20

chère Isabelle!J admire votre sérénité apparente, votre force, votre sagesse; votre petite Bérénice peut etre vraiment fière de vous; continuez votre chemin, elle vous guidera certainement.Affectueusement

Carine 27/05/2008 11:31

J'ai pensé très fort à toi samedi petit papillon. J'essayais d'imaginer ton envol en souriant. Car c'est bien comme cela que tu aurais voulu que ce soit. Toujours dans la bonne humeur...Dès que je viendrai dans les montagnes grenobloises, je t'apporterai quelques fleurs, et j'aurai l'espoir de te croiser avec tous tes nouveaux copains papillons.Gros bisous belle princesse